La Semaine de la solidarité internationale

Vous êtes ici : Accueil > Monter une action > Boîte à outils d'animation > Un exemple d'outil pour le public : le livret de l'engagement

  Un exemple d'outil pour le public : le livret de l'engagement  

Un exemple d'outil pour le public : le livret de l'engagement

Comment proposer au public des façons concrètes de s'engager au quotidien ? C'est pour répondre à cette question qu'a été inventé le "livret de l'engagement". Des outils se créent à un bout de la France, et sont repris dans d'autres villes... voici la petite histoire du « livret de l’engagement », l'histoire d’une mutualisation réussie.

Un outil concret pour proposer des pistes pour agir en citoyen solidaire

L’originalité de ce livret est de se présenter sous la forme d’un « fascicule chéquier ». En plus d’informations sur la Semaine en général et sur le programme de manifestations locales, il est composé d’un assemblage de « chèques engagement citoyen », qui sont autant de coupons à remplir pour agir concrètement au côté d’une association du département. En remplissant et renvoyant un ou plusieurs de ces chèques, le possesseur du livret peut s’engager de différentes façons : signature d’une pétition, proposition pour être bénévole, inscription à une action ou à un groupe de réflexion, don, souscription à un placement éthique, etc. Ce livret, en devenant par là même un document personnel, permet ainsi au citoyen de passer d’une position d’auditeur à une position d’acteur.

Vous aussi, reprenez l’idée, modelez-la et transformez-la en fonction de vos contextes. Et surtout, informez-en nous, pour qu’on puisse faire profiter les autres de vos bonnes idées !

Petite histoire du livret

histoire livret de lengagement

2005

Pour la 8e édition de la Semaine de la solidarité internationale, le collectif de Tarbes et Bagnères-de-Bigorre (Midi-Pyrénées, 65) invente un nouvel outil pour proposer aux publics de ses animations des pistes d’actions concrètes pour agir en citoyen solidaire. Cette invention découle, entre autres, d’une incitation de la coordination nationale de la Semaine, notamment via le dispositif « Coup de pouce », à proposer de tels outils concrets pour permettre au public de passer directement à l’action après avoir été sensibilisé à la solidarité internationale.

2006

Suite à la journée nationale de rencontre des collectifs organisateurs, qui valide l’idée de reproduire ce livret et de le diffuser à tous les acteurs de la Semaine pour le présenter à titre d’exemple, un spécimen est donc reproduit et diffusé par la coordination nationale à 500 organisateurs locaux d'animations.
L’outil est également mis en valeur dans la lettre d’infos de la Semaine.

Pour la 9e édition, les membres du collectif Silyon reprennent l’idée chez eux à Lyon (69) en l’adaptant à leur contexte local.

2007

Et l’histoire continue… Pour la 10e édition de la Semaine, le livret est à nouveau repris et adapté par au moins 4 autres organisateurs en Nord-Isère (38), à Lille (59), dans la région d’Elbeuf (76) et en Aquitaine. Dans le même esprit, des « fiches d’engagement » ont été développées par le collectif « Solidaires aujourd’hui et demain » d’Evry (91).

2008

 Le modèle d'Elbeuf est envoyé grâce au partenariat de la coordination nationale avec le Conseil régional Ile-de-Fra

nce, à tous les lycées et Centre de formation des apprentis de la Région, en guise d'exemple d'outil pouvant faire l'objet d'un projet pédagogique.

 2009

La MJC d'Elbeuf fait évoluer son outil sous forme de cartes postales (une carte par association) basées sur la même configuration que les livrets édités en 2007 et 2008 : présentation des objectifs et des actions menées tout au long de l’année par chacune des associations, ainsi que des pistes concrètes de démarches à mener pour devenir un citoyen solidaire (ex. : devenir adhérent ou bénévole, participer à une manifestation organisée par l’association (type conférence), marche solidaire, collecte, rejoindre un groupe de réflexion etc.).

Les cartes étaient regroupées dans une pochette distribuée aux visiteurs de la manifestation. A l’issue de celle-ci, ces cartes ont ensuite été transmises aux associations afin qu’elles puissent les utiliser comme outils de communication lors de forums, village des associations ou autre manifestation. Les associations se chargent de re-contacter les expéditeurs.
Cette année, une des associations participant pour la première fois à l’opération a reçu en retour 35 cartes demandant des informations complémentaires sur les actions qu’elle mène !

Téléchargez la dernière version du livret d'Elbeuf sous forme de cartes

Boîte à outils d'animation
Des quiz pour interpeller
Et pourquoi pas des jeux vidéos ?
Mises en scène pendant la Semaine !
Le Web documentaire
Travailler en collectif : pourquoi ? comment ?
Le film comme outil de sensibilisation
Fiche pratique : « Animations sur les retours de voyages de jeunes »
Un exemple d'outil pour le public : le livret de l'engagement
Construire et communiquer sur son programme
Concours et appels à projets
Près de chez moi
  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Partager
    • Plus